Entreprises sans chefs et Holacratie


Dans “Top Chef Entreprise”, je parle de ces nouvelles méthodologies qui sont présentées actuellement comme étant une réponse à toutes les questions que peuvent se poser les chefs d’entreprise aujourd’hui face à l’état de crise.

Entreprises sans chefs, Holacratie (Holacracy), Intelligence Collective… 

Qu’en est-il de toutes ces possibilités ?

Depuis le début de l’ère industrielle située au début du XIXème siècle, la structure organique n’a pas vraiment évoluée à l’inverse de l’environnement. Il y a donc un vrai problème d’adaptation pour gagner en vitesse, efficacité, prise de décision, rentabilité… sans pour autant que le chef d’entreprise et ses employés y perdent leur personnalité.

Allons-nous trouver les TOP CHEFS de l’entreprise dans l’organisation des entreprises sans chefs ?

Les différents secteurs d’une entreprise vont s’autonomiser en cellules responsables en inter action les unes avec les autres.

Le but est que les employés de chaque cellule se débrouillent seuls. Ils vont travailler pour satisfaire la demande du client qui leur sera attribuée directement et non pour “le patron”.

Ils pourront émettre leurs idées pour améliorer leurs outils de travail, leurs organisations et ce, au travers de concertations collectives. Un “leader”, élu par le groupe, fera remonter les informations à une hiérarchie réduite à sa plus simple expression.

Il n’y aura pas forcément de grandes différences de salaires mais TOUS seront intéressés à des primes ou au résultat du bénéfice réalisé…

Un exemple qui me parait très intéressant est l’entreprise FAVI qui fonctionne ainsi avec succès depuis trente ans.

 

L’Holacratie est-il le nouveau système pour les futurs TOP CHEFS de l’entreprise ?

Une nouvelle vision qui n’a que cinq d’âge et mérite donc qu’on s’y attarde sur les années à venir. Directement testée sur le terrain, elle s’étend de plus en plus et, dans notre pays, un des précurseurs est Castorama.

Ce système nécessite d’avoir un facilitateur extérieur pour accompagner l’entreprise dans la mise en place car le chef d’entreprise doit accepter d’abandonner son autorité et chaque personne travaillant dans l’entreprise doit prendre le pouvoir jusqu’au pouvoir de décision d’achat si cela est définit dans les règles.

Cela demande à chacun de transformer ses réflexes et ses habitudes de façon radicale. L’Homme est-il prêt pour ces changements ?

Il existe même une constitution pour toutes les règles mises en place afin de faciliter l’entreprise à faire cette bascule.

Une des références participant activement à l’évolution de ce système est IGIpartners

 

Et qu’en est-il de l’Intelligence Collective ?

Elle a pour but de réunir les compétences de chacun au service de la collectivité pour favoriser la puissance plutôt que le pouvoir. Sa richesse étant l’humain, on peut décrire l’IC comme un concept basé sur les compétences, le savoir et les connaissances de chaque “maillon” de la chaine. Chacun aura plus d’ouvertures pour réussir un objectif que s’il était seul. Le tout est que le groupe trouve un objectif commun.

En fait, instinctivement, c’est ce que l’humain fait depuis la nuit des temps : chaque membre de la collectivité était au service de celle-ci pour le bien être de tous. Par ricochet, chacun y trouvait son bonheur. L’industrialisation nous a fait perdre cette conscience, l’IC appelle à retrouver nos racines…

L’Intelligence Collective amène plus à une réflexion collective et n’a pas forcément de pouvoir décisionnaire mais la décision peut être prise en tenant compte de cette réflexion…

Docteur en sociologie, Pierre Levy occupe la chaire de recherche sur l’intelligence collective à l’université d’Ottawa

 

Je terminerai ce premier volet par la vidéo de Philippe Weber, scientifique, conférencier et auteur, qui propose une formation “Du Savoir Faire au Savoir Etre”

Vidéo réalisée par Olivia Sinet

Et vous, que pensez-vous de ces nouvelles méthodologies ?

Etes-vous prêts au changement ?

Merci de poster vos commentaires ci-dessous ainsi que vos questions, je tâcherai d’y répondre dans le deuxième volet de “Top Chef Entreprise”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *