Facebook, A Utiliser ou Pas ?


Aïe, aïe, là c’est un vrai défi pour moi que de parler de Facebook. Ce n’est certes pas ce que je connais le mieux même si, comme beaucoup de blogueurs, j’utilise les réseaux sociaux pour partager, échanger, proposer… bref, communiquer.

Mais comme je veux réussir ce défi lancé par Mia, du blog Trucs de Blogueuse aux blogueurs quel que soit la thématique de leur blog.

Je me lance pour partager mon expérience du réseau social Facebook, à utiliser ou pas !

Pour lire les articles de tous les participants de la semaine, il vous suffit d’aller sur http://www.trucsdeblogueuse.com/facebook-aime-coulissesdublog-4/

Si vous avez un blog, vous pouvez également participer à cet événement, voici les conditions : http://www.trucsdeblogueuse.com/evenement-coulisses-du-blog-2017 » 

Je me suis longtemps demandé si je devais utiliser Facebook… ou pas.

J’ai donc commencé timidement comme tout le monde en créant mon profil et en communiquant avec mes amis « les vrais », je veux dire ceux que je connais dans la vie courante… puis j’ai eu les amis de mes amis… et maintenant je publie à tout le monde.

En fait, j’utilise surtout Facebook en lien avec mon blog.

J’ai donc très vite créé une première page professionnelle sur mon Jeu de Soi puis sur mon blog Ambition-et-Réussite.

Pour ceux qui trouveraient encore ce réseau social assez complexe à utiliser (ne vous inquiétez pas, j’en fais partie malgré tout ce que je ne cesse d’apprendre…), le profil correspond à « une page personnelle » et l’autre, comme son nom l’indique à une « page professionnelle ».

Dans les deux cas, il s’agit de se mettre en relation avec des personnes ayant des intérêts communs, de les partager et de les commenter.

PAGE PROFIL

Entre amis sur la page personnelle, on se fait des petits clins d’œils, on partage des photos, on « papote », on blague et il faut bien reconnaitre que c’est agréable. Il y aussi la partie « messagerie privée » pour partager des choses plus intimes ou échanger des données dites « sensibles ».

Un aspect qui n’est pas forcément mis en avant lorsqu’on parle de réseaux sociaux est le fait D’EXISTER. C’est une preuve de reconnaissance : « – coucou, c’est moi, j’existe, tu vois je fais ceci et cela etc. »

C’est une reconnaissance sociale et peut-être qu’à force de commenter, partager dans un monde virtuel, avons-nous tendance à oublier que derrière un post, il y a une vraie personne, physique avec des sentiments et des émotions.

Je pense à toutes ces personnes qui sont seules et ont plaisir à se connecter le soir pour « papoter » sur la toile. Elles sont « reliées » et même s’il faut avoir beaucoup de discernement sur Internet (encore plus sur les réseaux car la viralité va plus vite que l’éclair), elles s’informent selon leurs centres d’intérêt, papillonnent sur d’autres découvertes et passent un moment loin de leur solitude.

C’est un côté positif des échanges sur les réseaux MAIS je pense qu’il faut rester prudent quant à son utilisation puisqu’on balance quand même notre vie privée à tous vents (même si on restreint à un envoi entre amis ou amis des amis.) 

Les photos peuvent facilement être reprises même si elles sont « verrouillées ». Il suffit de faire un « impri’écran », une capture etc. OK, ce n’est pas très respectueux pour la personne qui a verrouillé mais il faut quand même rester conscient que c’est faisable.

Je trouve aussi que beaucoup parte à la dérive et se lâche un peu trop à la limite parfois des injures : le côté négatif est qu’il est plus facile de jeter des propos offensants ou « baver » sur « qui on a dans le nez » dans un monde virtuel où la personne en chair et en os ne fait pas face. Il faut reconnaitre aussi qu’il y a un côté voyeurisme pour certains et là, cela devient carrément malsain !

ET PUIS IL Y A LA DRAGUE !!

Facebook, c’est aussi devenu le rendez-vous des dragueurs. De temps à autre, nous recevons (surtout nous les nanas…) des demandes d’amis de beaux « gosses »… curieux d’ailleurs, y’en a pas un à jeter ? Souvent super bronzé, ou skiant, ou le papa qui essaie de faire fondre nos cœurs avec son enfant, voir même l’homme d’affaires son verre de whisky à la main ou encore celui qui fait la fête d’un air de dire « je suis encore en âge de tenir le coup… »

Non, franchement les mecs, vous croyez vraiment avoir les filles de cette façon ? Votre profil est vide (à part vos photos), sans aucune indication d’où vous venez, ce que vous aimez, ce que vous faites et bizarrement vous n’avez que des nanas comme « amis » et encore? 3/4 parce qu’il y en qui réponde par erreur, par curiosité ou pour le cul… Oui, je dis bien pour un « plan cul » parce que votre page profil ressemble vraiment à un appel dans ce sens !

AVIS AUX HOMMES : si vous avez envie d’une vraie rencontre sur Facebook, je vous ai trouvé cet article que je trouve bien fait pour revoir votre page profil ! ha ha ha ha ha

Bon, redevenons sérieux et entre les « pour » et les « contre », Facebook reste un bel outil de communication et soyons respectueux de son usage.

Comme tout ce qui se passe sur Internet, il faut rester vigilant : il est relativement simple d’usurper votre identité donc si un ami que vous avez déjà comme ami vous redemande de l’être… vérifiez bien l’orthographe de son nom, les accents etc. pour être certain que cela ne soit pas une usurpation.

Après, ne devenons pas non plus « parano », à nous d’avoir assez de discernement pour savoir ce que nous mettons à disposition de tout le monde ou pas et il y a toujours la possibilité de signaler un abus. 

PAGE PROFESSIONNELLE

Avec les fans des pages professionnelles qui deviennent des amis, la communication portera plus sur l’échange de thèmes communs appelés aussi « niches ». L’évolution de Facebook permet, non seulement de partager les articles de nos blogs mais aussi les liens de blogs d’une niche complémentaire ou d’un thème identique que nous apprécions.

Il est conseillé de partager aussi des citations, des vidéos, des audios etc. et bien sûr de proposer nos formations.

Il y a deux « clans » qui se dessinent quant à l’utilisation de Facebook :
Ceux qui ne jurent que par la page professionnelle et c’est tout, et d’autres qui pensent que Facebook est complémentaire d’un blog.

Je partage tout à fait le fait qu’un réseau social est complémentaire d’un blog. Il ne remplacera jamais un blog. Ma vision est que tous les réseaux sociaux servent de publicité au blog.

Chaque réseau social aura sa particularité et il faut bien reconnaitre que s’adapter aux uns et aux autres n’est pas de tout repos et rend leurs utilisations assez complexes.

Ils sont chronophages et bien s’en servir n’est pas aussi évident que cela.

Sur Facebook, il est conseillé de faire 2/3 posts par jour ! Je vous le dis tout net : à tort ou à raison, je ne le fais pas. J’essaie de maintenir la cadence d’y aller une fois par jour et il faut reconnaitre qu’à tenir cette cadence, j’ai beaucoup plus de retour… et de nouveaux abonnés sur mon blog mais, je reconnais que j’ai du mal à respecter ce rythme… alors 2/3 fois par jour, autant dire qu’on y passe la journée !! Et vraiment, ce n’est pas ce que j’ai envie de faire de mes journées.

CAMPAGNE PUBLICITAIRE

J’ai tenté une fois de faire une « campagne » publicitaire et j’ai investi 26€ : il est clair que j’ai eu un bond en avant de mon auditoire. Maintenant, cela ne m’a rien rapporté mais c’était un coup d’essai. En fait, comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, un blog demande quand même de l’investissement et je n’ai pas de gros moyens. Il faut dire aussi que ce n’est pas forcément ma priorité d’investir trop dans un réseau social bien que je sois persuadée qu’à la longue, ce soit payant.

D’ailleurs, mon intention est de refaire campagne très prochainement.

Ce qui est intéressant, c’est qu’on peut viser un public qui ne nous connait pas encore mais que Facebook repère grâce à tous les profils enregistrés. Je pense que malgré différentes polémiques qui gravitent autour de ce réseau social, il reste néanmoins un géant à ne pas négliger et demeure la première « tactique » publicitaire à mettre en place. Sur le « podium » et pour les plus connus, il y a tweeter, Google +, YouTube, Pinterest, Linkedin et plus récents WhatSapp, SnapChat etc.

Après, je pense aussi qu’il faut utiliser plus d’un réseau pour créer, à partir de son blog, une véritable « toile publicitaire » et penser stratégie suivant ce qu’offre chaque réseau social TOUT EN RESTANT vigilant à ne pas trop s’éparpiller car derrière, il faut gérer !

Mon conseil serait de s’inscrire sur les trois, quatre qui correspondent le mieux à notre activité… mais cela n’engage que moi 

Pour avoir des « likes », des commentaires et augmenter le trafic, il est conseillé :

  • de publier des vidéos,
  • partager des citations,
  • promouvoir des contenus (les vôtres et ceux que vous appréciez sincèrement)

Et tout cela en restant dans sa thématique ou proche de celle-ci, 

Nous pouvons aussi créer un bouton « appel à l’action » et bien sûr nous lancer dans des campagnes publicitaires et/ou promouvoir une formation.
Ce qui semble bien marcher aussi mais que je n’ai pas encore essayé, c’est de mettre en post des questionnaires (ou sondages).

Maintenant, faut-il se réjouir d’avoir beaucoup de « likes » ?

C’est toujours très agréable de voir que les gens aiment ce que nous postons (que ce soit sur notre page profil ou professionnelle) mais ce qui me parait être beaucoup plus intéressant comme résultat pour le blogueur professionnel,  c’est de voir si son post est partagé, commenté et donne envie de s’abonner à son blog.

LES GROUPES

Mon expérience sur les groupes n’est pas très positive je dois bien l’admettre.

Je l’ai tenté plusieurs fois : d’une part, le fait que certains groupes (toujours en lien avec votre thématique…) additionnent déjà quelques milliers de fans est attrayant et d’autre part, le partage y est plus ciblé et riche d’enseignement.

Mais, rare au final, sont les groupes qui perdurent car très vite, ce sont toujours les mêmes qui postent et se lassent et finissent par lâcher complètement.

Partager sur un groupe permet de montrer son expertise mais je n’ai pas trouvé que cela m’apportait plus de fans sur mes pages pro et encore moins d’abonnés sur mon blog. Par contre, c’est chronophage +++ et vous y passez un temps fou : cinq minutes peuvent se transformer en plusieurs heures ! Honnêtement, je ne sais pas comment font certains blogueurs qui évoluent dans plusieurs groupes ?! Est-ce votre cas ? Comment faites-vous ?

IL ME RESTE A TESTER DE FAÇON PLUS APPROFONDIE

  • L’outil que mon auto-répondeur a mis en place pour me donner les moyens d’avoir plus de prospects ! La mise en place est pratiquement terminée et semble déjà prometteuse.

  • Oser plus de campagnes publicitaires
  • Et me lancer dans « Facebook Live » c’est-à-dire la diffusion en direct de vidéos

Donc, pour résumer, je suis POUR paraitre sur les réseaux sociaux, et l’incontournable reste Facebook, en étant vigilants à ne pas se laisser « bouffer » en y passant trop de temps et les considérer comme une très bonne publicité de son blog.

J’ai repéré un bon article « invité » à ce sujet sur le blog de André de TraficMania que je suis régulièrement pour l’efficacité de ses conseils et j’aime son franc-parler ! Même si je ne me considère pas comme une « grande » pro des réseaux sociaux, j’ai retrouvé dans cet article plusieurs éléments que j’ai déjà mis en place… donc, je peux accompagner les… moins pro que moi… ha ha ha

Et vous, utilisez-vous les réseaux sociaux ? En tant qu’individu ou en tant que professionnel ?

Ce serait intéressant de partager votre expérience dans les commentaires, à bientôt 

Si cet article vous a plu, vous aimerez aussi:

  1. Comment Bien Réseauter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *