Ou sont les hommes ?


Pour ce troisième volet proposé par Valérie, cette “drôle de maman” sur le sujet “Le Secret des Couples qui Durent”… j’ai envie de me faire le porte parole de mes copines… qui, en lisant tous les bons conseils donnés sur le sujet se disent :

– Très intéressant, très bien mais il faudrait déjà commencer par trouver un homme !

Ben oui quoi, pour faire un couple, il faut

                                   une femme et un homme

Sauf que, lorsqu’on papote entre femmes célibataires, on se demande :

– Où sont les hommes ?

Pas ceux qui ne cherchent que l’aventure d’un soir, non, ceux-là, tu vas en discothèque et le tour est joué.

Mais les autres. Ceux que tu rêves de rencontrer pour former justement “un couple qui dure”

Il y a les femmes qui s’inscrivent à OVS “On Va Sortir” mais se retrouvent avec un maximum de congénères cherchant aussi un compagnon. Bien souvent, elles reviennent déçues car les hommes qui sont là n’ont que l’embarras du choix et cherchent en général plus l’aventure qu’une histoire à durer…

Il y a les femmes qui s’inscrivent au Club de rando du coin parce que la rando c’est sportif. Il y a effectivement un petit peu plus d’hommes qu’ailleurs mais ils randonnent avec leurs compagnes donc elles se retrouvent en “terrain chasse gardée” !

Il y a les femmes qui s’inscrivent à un cours de “danses de salon” ou de “Country” ou encore de Salsa etc. Là, c’est simple il y a un homme pour une dizaine de femmes ! L’homme est très sollicité… la “concurrence” est rude…

Il y a les femmes qui vont dans les bars, aux restaurants, à toutes les sorties qu’on leur propose mais restent “bredouilles”, rencontrent des hommes “pas intéressants”, décevants… pas sérieux… mais elles continuent leur quête en espérant qu’un jour, ce soit différent.

Il y a les femmes qui s’inscrivent dans une chorale et là, c’est amusant, devinez dans quel pupitre vocal il manque le plus de personnes ? Chez les basses et les ténors, autrement dit, il est fréquent de voir une chorale rechercher des voix d’hommes !

Il y a même les femmes qui ne sortent pas, ne cherchent pas vraiment mais rêvent de rencontrer l’homme qui deviendra leur compagnon… Après tout, bon nombre de rencontres se sont faites sans “être forcément provoquées”.

Peut être le facteur ?   ou le plombier ?

Il y a les femmes qui s’inscrivent sur Internet. C’est devenu un moyen de communication et un lieu de rencontres. J’ai connu, dans ma clientèle et parmi des amis, des couples qui se sont rencontrés ainsi. Mais il faut bien reconnaitre que ce n’est pas la majorité et que le parcours peut s’avérer bien décevant lorsque la rencontre “physique” se fait.

De plus, si l’inscription est gratuite comme sur “E-Darling” ou “Meetic” pour les plus connus… il faut payer environ 150 à 200 euros pour six mois afin d’avoir l’accès complet à la personne et pouvoir entamer une discussion,

Pareil pour aller au speed-dating, autre forme de rencontre “express” en vue du fameux “Et plus si affinités”…

Il reste après à vous inscrire auprès d’une agence matrimoniale où là, le “tri” des candidats possibles se fait en vue d’une relation solide et durable, tenue à des règles selon la loi en vigueur si vous avez un budget dépassant 1 000 euros (minimum) à des sommes parfois exorbitantes.

Peut être que la solution est d’aller à tous les matchs de foot de la région pour rencontrer des hommes ! Pas très glamour, talons hauts difficiles à porter…

Bon, en dehors de cette pointe d’humour, nous n’avons toujours pas la réponse à :

Où sont les hommes ?

Pourtant, bon nombre de femmes ont rencontré un homme puisqu’elles sont mariées (ou accompagnées). D’autres ont divorcé et se sont remariées.

MESDAMES, QUEL EST VOTRE SECRET ? Comment rencontrez-vous les hommes ? Où les rencontrez-vous ? Que leur faites-vous ?

Dans les statistiques de l’Insee, force est de constater qu’il y a plus de femmes que d’hommes (après la tranche d’âge des vingt – vingt cinq ans) et il est vrai qu’on entend volontiers dire qu’il y a trois femmes pour un homme.

En fait, l’écart se creuse avec l’âge puisque les hommes meurent plus jeunes que les femmes. Si bien que huit centenaires sur dix seraient des femmes selon l’Ined (article de 2010)

Ce qui fait dire, lors des papotages entre femmes célibataires :

– que les copines mariées devraient prêter leurs maris  (C’est vrai quoi, on a l’impression que les hommes “bien” sont tous pris… non, je déconne 😉

– ou alors, elles doivent les cloner 

– ou encore, que l’église catholique permette à ces hommes de Foi de se marier…

Rappelez-vous comment nos coeurs de midinettes fondaient pour le Père Ralph de Bricassart dans “les oiseaux se cachent pour mourir”

                                                             

Trêve de plaisanterie ou de rêverie, ce serait bien que chacun réponde à ces trois questions !

Mesdames, vous qui êtes accompagnées, quelle est votre “recette” ?

Mesdames, vous qui êtes célibataires, quelle serait votre solution ?

MESSIEURS, vous qui rêvez d’une compagne pour former “un couple qui dure”, OU ETES-VOUS ?

Les débats sont ouverts, postez vos commentaires et si cet article vous plait, n’hésitez pas à le mettre sur vos réseaux sociaux et donner le lien à vos contacts… nous arriverons bien à avoir des réponses !

Ils ont participé à cet article :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *