Profitez de l’été en CINQ étapes et Relancez votre Couple


“Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif, et son futur est toujours conditionnel”

Jean Cocteau

Le stress et la routine de votre quotidien sont pour votre couple deux facteurs destructeurs, alimentation empoisonnée pour votre libido et cocktails molotov pour vos discussions !

Chacun se perd, veut plaire “à n’importe quel prix” à l’autre, souvent par peur d’une possible séparation qui finira bien par arriver puisqu’elle se programme tel un serpent venimeux dans votre pensée et votre cœur.

La grande question vous titille alors les neurones !

– M’aime-t-il (elle) encore ?

– Est-ce que je l’aime toujours ?

Côté sexe, n’en parlons pas : c’est le désert complet et pas d’oasis à l’horizon !

Madame s’anesthésie… et se fait croire qu’elle n’a plus envie

Monsieur fantasme, se ragaillardit au moindre jupon un peu trop court

Une autre grande question vous titille encore plus !

– Est-ce qu’il me trompe ?

Pour monsieur, c’est un peu différent… orgueil de mâle oblige…

– Est-ce qu’elle m’aime encore ? Parce que, c’est sûr, vous pouvez la tromper mais “elle”, non, ce n’est pas possible !!!

 

Tiens, c’est bizarre… J’ai toujours pensé qu’il fallait être au moins deux dans un lit ? La femme que vous mettez dans votre “lit extra-conjugal” est forcément célibataire…

Ha ha, à moins de vous offrir les services d’une prostituée, sachez messieurs que nous, les femmes, avons AUSSI certains besoins !

Mais revenons à cette période tant attendue…

                                  … que sont les V A C A N C E S !!

Vous allez enfin pouvoir décompresser et vous espérer bien l’un et l’autre retrouver votre complicité et votre intimité

                        SEA, SEXE AND SUN !

Il est vrai qu’avec le soleil, la libido a tendance, comme le baromètre, à monter en flèche ! Et c’est bon ça, il faut en profiter…

Seulement, le couple usé et fatigué par les problèmes de l’année, voir en conflit ou au bord de la rupture doit déjà se mettre d’accord sur un minimum d’objectifs communs pour ses vacances et déjà, à cet instant précis, tout peut partir en vrille !

– Je veux aller à la mer

– Ah non, je préfère la montagne

– Et si on partait en Italie ?

– Oh la la toi et l’Italie, toujours l’Italie… je retournerai bien en Corse

 

Et je ne vais même pas vous faire l’affront de continuer cette amorce au conflit en rajoutant le budget que représente telle ou telle destination…

Donc, DEBROUILLEZ-VOUS comme vous voulez, mais trouvez un terrain d’entente qui puisse satisfaire les deux :

Une année, c’est la mer

L’autre d’après, c’est la montagne

Et puis si vous n’aimez pas aller en Italie, alors partez chacun de votre côté !

OUI, vous avez bien lu : partir chacun de son côté peut s’avérer très bénéfique pour l’avenir du couple mais j’en reparle tout de suite après…

Un paragraphe à ne pas négliger, aussi précieux qu’une bible pour le catholique !

 

A cette étape, on va dire que vous vous êtes ENFIN mis d’accord sur votre destination mais voilà, dans quel état d’esprit êtes-vous ?

Qu’attendez-vous de ces vacances ?

Etes-vous capables de dire à l’autre vos envies ?

Partez-vous pour vous amuser, découvrir d’autres contrées, vous ressourcer et fainéanter, vous retrouver, vous rapprocher etc. ?

En tous cas, ce serait drôlement bien de prendre un temps pour échanger là-dessus ! Histoire de savoir à quoi vous en tenir sinon vous allez “encore” être déçu(e)

 

Vous allez voyager une partie de la journée et vous vous êtes levés très tôt avec tout le stress (hé oui, encore lui) généré par la préparation des bagages et le remplissage du coffre de la voiture !

 

– Non, mais t’as vu tout ce que tu emmènes !

– Je te dis de mettre cette valise là en premier !

– Laisse-moi faire, ça ira plus vite etc…

Là, vous frôlez la crise de nerfs.

 

En plus, vous êtes un(e) maniaque de l’organisation et vous avez tout planifié pour le voyage mais voilà, à cause de ce maudit coffre qui ne ferme pas, vous partez déjà en retard…

Vous vous retrouverez forcément dans les embouteillages que vous vouliez éviter et bien sûr, c’est la faute de l’autre !

Bon, allez… vous êtes partis !

Et vous entendez, une demie-heure plus tard, au moment où vous commencez à relâcher la pression un timide…

– Heu… tu peux t’arrêter, j’ai envie de pipi

Là, ça y est, la crise de nerfs, vous l’avez !

 

Bon, je n’ai pas parlé des enfants… mais c’est volontaire ! Si vous avez besoin de vous retrouver en couple

DEBARRASSEZ-VOUS DES MOMES !

Offrez-leur des vacances en colonies de vacances, chez papy mamy, chez tati… où vous voulez mais PAS avec vous

D’ailleurs, au quotidien, ne font-ils pas parties intégrantes de certains de vos conflits ?

Croyez-moi sur parole, cela vous fera le plus grand bien et à EUX aussi !

Ils sont comme vous : ils ont besoin d’air, de se ressourcer, de faire des choses différentes et que papa, maman leur lâche la bride !!

Vous serez tous tellement heureux de vous retrouver et vous aurez tellement de choses à vous raconter ! Enfin, surtout eux… car ils seront intarissables sur tout “ce qu’ils peuvent faire que vous leur interdisez tout le reste de l’année”… Trop trop cool !

 

MAINTENANT QUE CELA EST FAIT, VOYONS LES CINQ ETAPES POUR PROFITEZ DE L’ETE ET VOUS RETROUVEZ

 

1/ Déposez vos bagages mais pas que les valises

Mon conseil est de bien vous reposer le premier soir pour vous mettre :

en “mode-vacances–je-prends-mon-temps–j’oublie–mes–soucis–je-ne–parle-pas-boulot-je-déprogramme-mon–cerveau-mon–téléphone–et-mon-ordi”

Vous allez continuer par :

le “mode-cool-je–laisse–ma-montre–dans-le–tiroir-je–ne–fais–qu’un–minimum–de-prévision-je-prends–le-temps–d’écouter–l’autre-et–je-ne-bondis-pas–dès–que-je-me–sens-contrarié(e)”

Et vous vous interdisez :

le “mode–revanchard-je-règle–mes-comptes-avec-l’autre–je–veux-savoir–ce–qu’il-(ou elle)–ne-me-dis–jamais–pourquoi–on- fait–plus-l’amour-et-revenir-sur-les-disputes–passées-tout–en –lui–faisant-la–liste-de–tout–ce-qui–doit-changer”

2/ Commencez chaque journée sans programmation précise

Toute l’année, vous avez des obligations de timing, alors ne vous en donnez pas pendant les vacances.

Définissez seulement les grandes lignes : rando, plongée, bronzette, visites, ciné, dancing, SANS AUCUNE SURCHARGE

Faites la grasse mat’

Acceptez “les passages à vide” : toute l’année, vous courrez il est normal et bénéfique d’avoir des moments ou une, deux journées à ne pas savoir quoi faire et n’avoir aucune envie. C’est la “relâche” ! Votre corps en a besoin.

Mangez quand ça vous chante et même faites à manger des choses nouvelles… prenez le temps de cuisiner ou à l’inverse, faites un régime “pan bagnat”

Voyez les activités proposés sur votre lieu de vacances et prenez celles que vous ne connaissez pas, c’est le moment d’expérimenter !

Faites ce que vous n’avez pas le temps de faire au cours de l’année

Faites des choses à deux mais faites AUSSI des choses en solo

Soyez heureux pour l’autre, ne lui faites pas la gueule parce qu’il (ou elle) vous “lâche” ! Au contraire, encouragez son action

Quittez le “mode-jalousie–quand-tu–nous-tiens”… il fait beau, les corps sont bronzés, les gens se lâchent, sourient plus, s’amusent alors s’ IL est attiré par la silhouette de la belle blonde sortant de l’onde à la poitrine prometteuse, LAISSE-TOI attirer par le maitre-nageur aux muscles rutilants de crème à bronzer et au regard aussi bleu que celui de la mer !

 

3/ Oubliez qui est l’autre !

Là, je vous donne mon conseil le plus percutant pour relancer votre couple

 

Communiquez ! Je n’ai pas dit “discutez ou bataillez” NON

Ré apprenez à parler tranquillement de choses et d’autres et de vos aspirations intimes (sans revenir sur le passé).

Comment vous êtes-vous abordés les premiers temps de votre rencontre ? Comment vous intéressiez-vous à l’autre, à ses envies, à ce qu’il était ?

Retrouvez cette attention. Au fil du temps, vous vous êtes forgés des idées toutes faites sur QUI est l’autre.

GRAVE ERREUR MON CHER WATSON !

Vous ne savez plus rien de l’autre tellement vous avez l’impression de bien le connaitre !

Alors, FAITES CONNAISSANCE

Re-faites vous la cour comme lorsque vous aviez cette envie d’aller plus loin parce qu’il (ou elle) vous attirait et que vous n’osiez pas… alors, vous preniez toutes les précautions pour l’aborder, le ou la charmer… vous aviez du plaisir à découvrir ce qu’il aimait, à écouter ce qu’elle vous racontait…

Vous étiez en “mode OPEN” – Soyez-le à nouveau, ne restez pas enfermé dans vos jugements et vos certitudes.

Soyez dans l’abandon et la découverte

Faites vous beau et belle pour diner : se préparer, se “parer” c’est bon pour la libido… ne restez pas en tongs et short et quittez la “mode maman” pour la “mode F comme femme” !

J’ai un SCOOP POUR VOUS… découvrez-le en cinquième position

 

4/ Positivez à fond, voyez la vie en rose, la vie en rose, la vie… !

Faites-vous des compliments (sincères bien sûr…)

Dites-vous ce qui vous plait l’un chez l’autre (toujours sincères…), vos qualités (NOooooooooN, on ne parle pas défauts… interdiiiiiiiiit !)

Tout ce qui peut arriver pendant ces vacances doit être source de plaisir, anecdotes à se souvenir :

– du retard dans une correspondance ? Vous en profitez pour visiter là où vous êtes, déguster une bonne banana split

– il a oublié votre maillot de bain au bungalow ? Tant mieux, vous allez vous en acheter un tout beau, tout neuf !

– elle a “encore” la migraine ? Faites-lui un bon massage (et seulement un massage… redonnez-lui confiance)

Soyez “en mode humour et amour”

Attention au piège à éviter :

Sous prétexte de relancer votre couple, ne devenez pas “pot de colle” !

Si vous étouffez l’autre de trop d’attentions, vous prenez le risque de le (ou la) rendre suspicieux quant à votre sincérité d’où l’intérêt de définir le but de vos vacances.

Accordez-vous des moments solo pour faire du shopping, balader, bouquiner mais pas trop non plus. Le but est de partager à nouveau des moments complices entre vous !

 

5/ Maintenant, vous êtes prêts pour vous séduire !

Je vous ai promis un SCOOP

Le savez-vous ?

Prenez le temps de vous dire bonjour le matin, de vous embrasser avant de vous lever, de vous  souhaiter une belle journée

Savourez de prendre un bon petit déjeuner ensemble (tout ce qui se passe à la va vite tout au long de l’année…)

Soyez à deux sous la douche ou dans le bain

Profitez de la crème solaire pour vous masser, vous caresser…

Réveillez vos sens et vos sensations : marchez pieds nus, promenez-vous main dans la main, prenez le temps de respirer ce qui vous entoure, admirez vraiment le paysage,

Préférez les siestes dans un hamac, sur la plage, à l’ombre d’un arbre… plutôt qu’au “conventionnel plumard”

 

Inventez d’autres jeux érotiques

Essayez les gels Durex (je vous promets, je ne touche aucune royaltie sur ce produit… mais je regarde la télé )

Soyez spontanés !

 

 

Si vous êtes plutôt du genre passive, devenez celle qui propose (valable dans l’autre sens)

VIVE L’ETE  VIVE LES VACANCES    DE BRI DEZ – VOUS !

 

Voilà j’ai fini !

Quoi ?               Ah oui, PARTIR CHACUN DE SON COTE

C’est bien, je vois que vous suivez…

 

POURQUOI FAIRE UN BREAK EST BENEFIQUE POUR LE COUPLE

Lorsque le couple a perdu son authenticité et que chacun y perd son identité, le stress, la routine du quotidien, les non-dits, les coups de gueule semblent l’emmener vers l’inévitable :

– J’en ai ras le bol, je te quitte

Mais est-ce la solution ?

S’il n’y a plus d’amour de la part de l’un des deux partenaires (voir des deux), certainement.

Mais s’il y encore des sentiments, ça change la donne !

Il suffit de donner à votre couple un temps de respiration, la possibilité de casser une monotonie sclérosante où chacun “meurt” petit à petit et vieillit sans s’en rendre compte. Chacun est MOINS VIVANT.

Vous donner des espaces de libertés individuels permet à chacun de se retrouver, de vivre des envies que vous ne vous accordez pas (ou plus) au quotidien parce que cela fait partie de vos différences… comme celui qui voit les vacances comme l’occasion de vadrouiller, de partir à l’aventure et de découvrir d’autres mondes et celui qui, au contraire, ne rêve que de farniente sans contrainte, à buller sur une plage ou dans un hamac…

Laisser l’autre vivre ce qu’il a envie est une preuve d’amour.

Se retrouver, c’est une fête et… un soulagement.

L’absence ravive vos sentiments, la jalousie pointe le bout de son nez car il y a toujours, sous-jacent, le danger d’une rencontre plus forte qui reviendrait tout remettre en question et tout cela excite les sens.

La possibilité “de perdre” l’autre le rend plus important, plus séduisant et vous retrouvez votre envie de conquérir celui ou celle que vous aimez.

Si vos sentiments ne sont pas assez forts pour vous retrouver, alors la séparation se passera beaucoup mieux car elle deviendra évidente.

“Quand la vie de couple parait trop confortable, celui-ci peut être vécu comme une petite mort. En s’offrant un peu de folie,

les partenaires cherchent une vibration : ils veulent se prouver qu’ils sont vivants, encore jeunes.” explique Jean-Claude Kaufmann

Vous avez besoin d’une oxygénation ?

Vivez des week-ends chacun de votre côté, partez seul(e) vivre les vacances de vos rêves, retrouvez vos potes et revenez ressourcer et plein d’envie pour l’être aimé !

Chaque couple devra trouver à quel rythme il s’accorde cet espace de liberté et la difficulté sera de trouver le bon équilibre entre avoir suffisamment de proximité pour s’émouvoir, partager, vivre en couple, en famille… ET la distance bénéfique pour s’étonner, se désirer et se trouver.

Chacun doit être content de partir et heureux de rentrer.

Vous avez bien du vivre le bonheur d’accueillir des membres de votre famille chez vous, ou des amis, vos enfants, petits-enfants… Vous passez de supers moments ensemble à faire des activités, à vous raconter vos vies jusque tard dans la nuit, à faire de futurs projets, à vous remémorer de bons souvenirs… mais SOYEZ HONNETES, vous étiez AUSSI contents de vous retrouver chez vous, en intimité et de reprendre le fil de votre vie et ses rituels…

Est-ce que cela signifie que vous ne les aimez pas ?

     NON bien sûr !

Pour le couple, il en est de même juste en inversant les proportions-temps :

plus de temps à vivre ensemble, moins de temps à partir quelques jours en solo faire du camping quand l’autre préfère trois jours en thalassothérapie…

Comprenez qu’il ne s’agit pas là d’un manque d’amour mais SON CONTRAIRE  : c’est une réponse aux exigences de nos vies actuelles et de nos désirs d’indépendance car vous avez bien compris que le couple est une entité à part entière composée de deux identités qui doivent co-habiter, avancer ensemble vers des buts et désirs communs mais vous n’avez plus envie d’être dans une fusion qui devient souvent la confusion !

Ce n’est pas un hasard que de plus en plus de couples vivent “chacun chez soi” surtout lors de deuxièmes unions ou de couples non mariés.

L’harmonie de s’aimer “librement” avec des espaces-temps où chacun apprend à vivre avec l’autre et sans l’autre.

Alors, pour relancer [ou entretenir] votre couple, quelles vacances envisagez-vous ? Dites-moi tout dans les commentaires ci-dessous et donnez vos “recettes” !

 

Si cet article vous a plu, vous aimerez aussi:

  1. Comment bien s’organiser pour la rentrée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *