Septembre et Ses Mono-Diètes


Même si la cure pour se détoxiner au printemps est de rigueur ou si nettoyer son corps avant et après des périodes de fêtes est salutaire à notre bonne santé, septembre reste un mois important pour faire une bonne pause diète !

Certains parleront de diète, d’autres de mono-diètes… en fait, il n’y a pas de réelle différence entre l’une ou l’autre de ses appellations.

On pourrait dire que par « mono-diète » on désigne le fait de ne manger qu’un même aliment le temps de la cure comme dans la cure de raisin où nous n’allons manger que ces grains gorgés de soleil qu’ils soient blonds ou noirs… Par « diète », on va baisser son bol alimentaire pour ne manger que des fruits et des légumes sous forme crus, décrudis (c’est à dire légèrement semi-cuits) pour arriver à les prendre sous forme liquide (jus ou soupes) et si on va plus loin dans la détoxication de notre corps, on ne va plus que boire de l’eau et là, nous sommes en période de « jeûne ».

L’an passé, je vous ai bien détaillé comment faire votre cure de raisins de façon optimale.

Cette année, je voudrais plus vous parler des autres cures que nous pouvons instaurer selon notre rythme de vie et nos excès alimentaires.

En effet, nous parlons très souvent de la cure de raisins mais septembre est bon aussi pour d’autres fruits comme, par exemple, la cure de pommes.

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’adoooooore croquer dans une pomme !

Selon Wikipédia, plusieurs centaines ! Et j’avoue avoir été impressionnée lorsque j’ai vu tout le tableau récapitulatif sur les variétés existantes en France. Alors, côté goût, il y a du choix ! La pomme étant composée d’environ 85% d’eau, elle est juteuse et apporte un fort pouvoir désaltérant bienvenu en période de canicule.

Elle apporte de nombreux bénéfices à notre santé : pauvre en calories et servant de « coupe-faim » (ce qui est drôlement bien pour nos silhouettes…), elle est riche en fibres et en anti-oxydants. Sa peau est pleine de vitamines et il est donc recommandé de la manger : achetez-la donc en magasin BIO ou chez le petit récoltant de votre marché préféré qui n’utilise pas de pesticides ! Elle contient également du magnésium, du potassium, des sels minéraux… et diminue l’absorption de cholestérol et de lipides dans les intestins.

Selon une étude présentée au Congrès « Experimental Biology » de San Diego en 2008, le fait de consommer régulièrement des pommes réduirait d’environ 27% les risques liés à un syndrome métabolique comme le diabète ou les maladies cardiovasculaires.

C’est également un bon dépuratif hépatique et Dieu sait combien nous malmenons nos foies ! Tant sur le plan alimentaire qu’émotionnel

Il faut reconnaitre qu’en plus, elle est très facile à transporter et elle est de toutes les saisons ! Alors, allez-y, mangez des pommes… MAIS pas n’importe comment !

Comme tous les fruits, mangez-les en dehors des repas : c’est là où ils vous donneront le meilleur de leurs qualités nutritionnelles sans interférer dans votre assimilation, digestion et évacuation de vos repas, leur transformation au sein de notre organisme étant différente des autres aliments.

EXPÉRIENCE A VIVRE :

Allez, je suis d’humeur joyeuse, je vous livre un petit secret… Cette année, je n’ai pas très envie de me faire mes trois semaines habituelles de cure de raisin mais, consciente du bienfait de détoxiner son corps à l’approche de la saison hivernale… j’ai décidé de faire différemment, en fonction de mes connaissances et en étant bien à l’écoute de mon corps.

Me voilà donc partie il y a un peu plus d’une semaine sur mon marché et je me laisse guider, tous mes sens en alerte… Très vite, les pommes m’attirent. J’en ai déjà beaucoup mangé cet été car, comme je l’ai dit, c’est un bon désaltérant et puis j’adooooooore croquer dedans (vous vous souvenez ?)

Bref, j’en achète et je décide de commencer mon bol alimentaire en vu de quelques jours ou semaines de diète… je verrai bien. Pas de pression, je me laisse le choix de continuer ou d’arrêter selon l’écoute de mon corps.

Comme expliqué dans d’autres articles de mon blog, il y a des étapes à respecter pour profiter un maximum d’une bonne diète : je décide de supprimer mon repas du soir et de ne manger que des pommes (quantité selon mon envie du moment). Je me dis que pour aller me coucher, repas léger c’est parfait et au moins, mon corps a toute la nuit pour profiter de ce nettoyage.

Je ne change pas, pour l’instant, mes autres habitudes alimentaires sachant que je ne fais pas n’importe quoi non plus ! Je respecte la règle des compatibilités mais je n’y pense même plus tellement j’ai l’habitude de la pratiquer. Même en ne faisant QUE CA, le résultat est déjà visible : ma peau est plus claire, je suis plus en forme et mes amis n’arrêtent pas de me dire que j’ai maigri ?! Si on rajoute à cela tous les bienfaits invisibles que m’apporte la pomme, l’hiver s’annonce bien !

EN FAIT, J’AI LA PÊCHE EN MANGEANT DES POMMES hahahaha, elle est bien bonne celle-là !

Alors, qu’attendez-vous pour vivre cette expérience ? Et dites-moi les résultats dans les commentaires !

Mon intention est de continuer pour être au moins une semaine à ne manger que des pommes et je verrai à continuer avec le raisin parce que, en fait, ce qui est génial, c’est que nous pouvons nous programmer des diètes de quelques jours ou semaines en prenant les bienfaits de tel ou tel aliment !

Dans la cure de raisin, nous allons faire le plein d’énergie avec les vitamines B et C, les sels minéraux, le calcium, le fer, le magnésium (très bon pour ceux qui ont tendance à la spasmophilie : cure de calcium & magnésium naturelle !) donc un rôle bénéfique sur le système nerveux et musculaire. C’est un très bon draineur de toxines, il améliore la circulation sanguine et réduit les problèmes de rétention d’eau. Je vous parlais de ma peau plus claire en ne prenant déjà que des pommes le soir… mais le raisin est un véritable soin de beauté pour votre peau et vos cheveux grâce à ses polyphénols  10 000 fois plus actifs que la vitamine E qui renforce le collagène et l’élastine de la peau !

Le raisin est à consommer de septembre à novembre… après, il vient d’autres pays et je le déconseille pour une cure. Préférez toujours des fruits bio, non traités (ou le moins possible), de saison et de pays.

Il sera à éviter aussi si vous avez du diabète mais je le RE RE DIS : comme toute cure, si vous avez un problème particulier de santé, vous devez IMPÉRATIVEMENT prendre l’avis de votre médecin-conseil.

Bien sûr, en toutes saisons, les fruits sont vraiment de très bons alliés pour notre santé et se faire des jus est un bon changement à opérer dans votre alimentation si vous ne le faites pas encore. A ce sujet, je vous recommande le blog d’Alexandre « Réflexe Forme et Santé » où il dispense régulièrement d’excellentes recettes sur des jus de fruits ou de légumes. Alexandre vous donne des recettes souvent avec fruits et légumes que je ne recommande pas forcément pendant votre diète MAIS à boire tout au long de l’année selon ses indications, ça oui, c’est un bon réflexe à avoir…

[« réflexe à avoir »… « Réflexe forme et santé »… jeu de mots hahahahaha…]

Car bien sûr, en plus de la richesse des fruits, nous avons aussi celle des légumes !

Nous pouvons faire des mono diètes de carottes très intéressantes au niveau gastro-intestinale et bien sûr, une garantie pour une belle peau grâce à sa richesse en bêta-carotène

Et pour les personnes frileuses et dévitalisées, une céréale viendra à leurs secours sous la forme du riz : 

Le riz complet Basmati est souvent conseillé car il conserve son enveloppe très riche en vitamine B. C’est un détoxifiant hyper puissant qui a la réputation de nettoyer le sang.

Si vous avez déjà fait cette mono-diète, je serais intéressée de vous lire dans les commentaires car je ne prends que très peu de céréales qui ne conviennent pas à mon caractère très « yang »… et je n’ai pas d’expérience personnelle à ce sujet. Mon ressenti : peut être moins évidente à faire car manger du riz sans aucun ingrédient… on doit vite se lasser ?!

Finalement, nous pouvons nous aménager une diète selon nos besoins, il n’y a qu’à piocher dans les qualités de nos fruits et légumes ! En cure, nous pouvons les prendre dans leurs formes originelles ou les prendre en jus, en purée, compote ou soupe.

Pendant votre cure, il est recommandé de boire beaucoup d’eau ainsi que des tisanes et là aussi, vous pouvez vous offrir « un bol de santé » avec, par exemple, la tisane de Thym :

Plante de purification dans les temples anciens, c’est un antiseptique, antispasmodique, expectorant et stomachique, qui a des propriétés antivirales. Elle est très intéressante à cette période et pendant l’hiver pour son efficacité contre les affections des voies respiratoires. C’est aussi un désinfectant des voies digestives recommandé si vous avez des problèmes intestinaux (comme la diarrhée ou infections dues à des parasites)

Vous pouvez l’associer au Romarin pour ses vertus antiseptiques, expectorantes idéales pour les bronchites… Tisane de Thym et Romarin, une boisson pour combattre fatigue, affections grippales et infections ORL !

Que Dame Nature est généreuse

Alors, allez-y : observez les fruits et les légumes de saison et laissez votre corps vous guider vers ce qui est bon pour vous !

Moins connue, la cure de Fraise est très intéressante sur le plan diurétique, laxatif car elle permet l’élimination de l’acide urique. Elle sera donc efficace contre la goutte et les rhumatismes. Elle sera un excellent draineur pour la vésicule biliaire et le foie.

Vous avez aussi la cure de Céleri qui agit sur les reins, aide à diminuer la pression sanguine, aide à combatte le diabète et l’ostéoporose grâce à sa richesse en potassium et en sodium.

Ma recommandation :

Si vous commencez une cure et que vous trouvez que c’est vraiment trop difficile pour vous, acceptez-le, soyez assez souple pour essayer avec un autre aliment. Vous n’aurez pas de bénéfice à votre cure si vous la faites « par forcing » car l’émotion générée bloquera tout votre système. Il faut que vous soyez confortable. Je ne le dirai jamais assez : accompagné(e), vous n’en serez que plus motivé(e) et satisfait(e) ! S’il vous semble que vous avez du mal à digérer le cru, transformez vos fruits en compote et « décrudissez » vos légumes…

Pour vous, j’ai « fouiné » parmi les bouquins qui parlent de ce sujet et je retiens celui de Régine Durbec

Je suis honnête, je ne le connais pas mais j’ai déjà eu la référence de cet auteure et je me fie à mon ressenti. Ce qui me plait aussi, c’est qu’il y a les cures de proposées pour toutes les saisons, une bonne façon d’être guidé(e). Et mon dernier critère sont les éditions Jouvence pour la qualité de leur sélection. 

Je vous ai aussi trouvé sur le site Magazine Saveurs deux tableaux très chouettes sur les fruits et légumes de septembre et octobre, inspirez-vous de ces tableaux pour composer vos mono-diètes pendant ces mois automnales : ainsi, vous renforcerez tout votre corps pour mieux vivre l’hiver !

Source graphisme : www.facebook.com/clairesophieofficial

Quelque soit votre choix, essayez de faire votre diète pendant au moins trois jours : c’est le temps nécessaire à un renouvellement complet de votre flore intestinale qui, je vous le rappelle, intervient directement sur nos défenses immunitaires.

Si c’est une expérience nouvelle pour vous, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel. En effet, lorsque vous nettoyez votre corps, vous pouvez avoir des réactions émotionnelles et c’est normal. Vous devez en être conscients. Accompagné(e), vous ne serez que TROP CONTENT(E) du résultat !

Et pensez bien à reprendre une alimentation plus consistante en DOUCEUR (n’allez pas vous goinfrer dès le lendemain… vous allez le sentir passer. Votre corps ne sera pas d’accord, mais alors pas d’accord du tout…)

Ceci dit, ne faire qu’un jour comme avant et/ou après un bon repas arrosé sera toujours bénéfique plutôt que… rien

Merci de vos commentaires et partages d’expériences : une richesse pour tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *